Z’ombres, brillantes réflexions sur le grand âge

24 juillet 2015, , , , , , , , ,

zombresZ’ombres, de et avec Isabelle Pirot, est une réflexion sur la vieillesse pleine d’humour et de tendresse. Son adaptation sur scène n’est rien de moins qu’une bouffée de bonheur.

L’histoire : Une dame avance en âge, et si à l’intérieur elle a toujours 18 ans, c’est de moins en moins vrai à l’extérieur. Elle partage ses réflexions sur la vieillesse et pour lui donner la réplique, son inconscience, pétillante incarnation d’elle-même jeune, un Jiminy Cricket  espiègle.

Sur scène : L’auteure Isabelle Pirot incarne cette dame qui avance en âge, deux rideaux blancs sur roues cachent ce que l’imagination devra voir. Elle est suivie comme son ombre par la pétillante Marie Frémont en diablotin espiègle. Une scénographie réduite à l’essentiel et des habits en guise de costumes, le cadre est contemporain.

« Je me suis toujours parlé à moi-même »

La narratrice évoque avec humour la restriction de sa liberté, quand son originalité de jeune femme s’est transformée en signes extérieurs de la vieillesse, de son fameux naufrage.

Le texte d’Isabelle Pirot est délicieux. Fluide, beau et drôle, il est un trampoline sur lequel sa jeune réplique sautille joyeusement avec un sens du rythme impressionnant.

Pour Quel Public :

Z’ombres parvient à aborder le sujet de la vieillesse avec un humour plein de tendresse. Cela en fait un spectacle réjouissant, galvanisant et inspirant. Un véritable coup de cœur.

Z’ombres

D’Isabelle Pirot
Mise en scène Aurore Frémont
Avec Isabelle Pirot et Marie Frémont
Scénographie Claude Lenoir
Lumière Geneviève Soubirou

Avignon 2015

Au théâtre du Balcon à 17h25.

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply