Sancho Pança : destin héroïque de l’écuyer au théâtre Aire Falguière

2 avril 2013, , ,

Qui du chevalier ou de son écuyer était le véritable héros ? En adaptant Don Quichotte de Cervantes, le théâtre Aire Falguière cherche à comprendre la psychologie de Sancho Pança, un personnage naïf et attachant.

Sancho Pança a choisi de suivre son maître coûte que coûte avec comme seul salaire la promesse lointaine d’un royaume à lui tout seul. Cette fidélité sans faille et sa naïveté affichée cachent une grande lucidité, car Sancho Pança a l’intelligence du cœur.

Jeux d’artifices

En se concentrant sur Sancho Pança, la pièce essaye de raconter ce personnage dans toute sa complexité. Dans une mise en scène semblable à un interrogatoire, le récit dévoile la nature de l’écuyer. Par ses actes et par ses choix, le petit homme en sort chaque fois grandi.

Le théâtre Aire Falguière joue de sa modestie et de son manque de moyens. Ainsi les comédiens mélangent-ils la scène et les coulisses comme pour montrer que les artifices n’engagent que ceux qui y croient. Un chapeau et la paysanne devient dame de biens ; une fourchette dans la main et voici un guerrier prêt à partir au combat.

Les spectateurs se laissent bien volontiers berner, victimes complices d’une mise en scène pleine de clins d’œil.

Pour quel public ?

Sancho Pança emporte par sa sympathie, par celle communicative de ses comédiens, l’adhésion de toute la famille. Cette pièce semble faite pour être un bon premier pas de spectateur, petit ou grand, dans le monde du théâtre.

Sancho Pança

D’après le texte de Cervantès
Traduction et mise en scène de Geneviève Rozental
Avec Marion Amiaud, Sylvestre Bourdeau et Sébastien Faglain

Les vendredis à 21h et les dimanches à 17h30 du 22 mars au 28 avril 2013
Théâtre Aire Falguière,  55, rue de la Procession

Partagez cet article :

☰ Article précédent : | Article suivant :

1 comment to “Sancho Pança : destin héroïque de l’écuyer au théâtre Aire Falguière”

  1. […] Lire la suite sur Pourquelpublic.com […]

Leave a Reply