Noire ! Ces vies marquées par la peau

5 décembre 2015, , , , , , , , ,

noire-christian-hahnNoire ! est une invitation à la tolérance et à la découverte de l’autre. Ce seul en scène s’appuie sur un beau texte et une comédienne en parfaite maîtrise de son art. Le tout au service d’un message pour le moins limpide.

  • L’histoire : Depuis sa boutique de perruques ethniques, Poppy observe le monde. Noire de peau, elle porte un regard interrogateur sur les différences. S’ensuit une série d’anecdotes, de réflexions et de chansons, où les préjugés sont bousculés et certaines habitudes, taquinées. Au fil du récit, elle revient aux sources de la négritude.
  • Sur scène : La comédienne Nadine Zadi est seule sur scène. Elle incarne Poppy qui, elle-même, prête sa voix à plusieurs personnages au cours de son récit. La comédienne joue derrière un grand écran de gaze qui fait figure de miroir. Essayant tour à tour les perruques qui y sont accrochées, elle campe la foule de personnages qui composent son monde. De temps en temps, elle interpelle et asticote sa mère, hors scène, qu’on imagine assise dans sa solitude et sa mauvaise humeur.

Ce point commun entre Aimé Césaire et Oprah Winfrey

Le texte part de l’histoire personnelle de Poppy et y invite petit à petit des figures de l’humanité. Le mouvement des droits civiques est évoqué à travers Angela Davis et Rosa Parks. Les poings de Mohamed Ali et les mésaventures d’Oprah Winfrey font leur apparition, les mots d’Aimé Césaire et de Martin Luther King aussi. La musique de Joséphine Baker et Michael Jackson ponctue l’ensemble.

Le décor est très simple, beau et efficace : une coiffeuse avec un grand miroir entouré de perruques. Nadine Zadi donne vie à plusieurs personnages et tient le public à elle seule pendant plus d’une heure. Dès les premières minutes, elle arrive à nous plonger dans l’univers de Poppy. Pétillante, elle prend un plaisir évident à incarner ce personnage faussement naïf, qui s’amuse à questionner notre monde – avec une légèreté et un humour attachants.

On pourrait regretter un message au final trop évident, un pièce assez univoque, mais le spectacle doit sa réussite tant au talent de la comédienne qu’à celui de l’auteur (Christian Hahn), dont le texte est à la fois documenté, drôle et rythmé.

Pour Quel Public :

Noire ! remet en cause les préjugés avec fraîcheur, simplicité et humour. De quoi plaire à un public assez jeune et même adolescent. « Noire » mêle comédie et regard introspectif sur notre société. La finesse des répliques et du jeu d’acteur charmeront des spectateurs en quête d’humour et de sens. Si la pièce ne fait pas forcément rire aux éclats, elle fait presque toujours sourire. Une joie qui a tendance à continuer de s’afficher sur les lèvres, même une fois la pièce achevée.

Mathilde B. et Frédéric R.

Noire !

Texte et mise en scène Christian Hahn

Avec Nadine Zadi
Sons et Lumières Raphaël Siefert
Costumes Mechthild Freyburger
Scénographie Claude Jreige et Nathalie Schroll
Chorégraphie Yannick Deldy

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply