Le Vide / Essai sur le cirque, le plaisir des hauteurs

26 septembre 2014, , , , , , , , ,

Fragan Gehlker. Photo : Alan Guichaoua.

Fragan Gehlker. Photo : Alan Guichaoua.

Le Vide / Essai sur le cirque raconte à sa manière le mythe de Sisyphe. Au Monfort Théâtre, le trio Fragan Gehlker (cordeliste), Alexis Auffray (au plateau pour le son-violon-technique), et Maroussia Diaz Verbeke (pour la dramaturgie) s’inscrit dans les pas d’Albert Camus. Un spectacle iconoclaste qui fait rire autant que frissonner. 

  • C’est l’histoire d’un homme qui monte et descend des cordes. D’un musicien qui l’accompagne au violon et en sons.

Le cirque trouve son ultime justification dans la performance. Tout ce qui l’entoure, emprunté au théâtre ou encore à la musique, n’est qu’une mise en contexte. Ainsi le choix d’écarter presque tout apparat crée un décalage et donc de l’absurde.

Le collectif Ivan Mosjoukine avait déjà fait la démonstration de cette autodérision l’année dernière dans De nos jours [notes on the circus] déjà au Monfort Théâtre. Que la « dramaturge » de Le Vide soit l’une de ses membres n’a ainsi rien d’étonnant. Ce spectacle s’inscrit dans sa droite ligne du cirque sans fard, drôle et époustouflant.

Le spectateur rit, frissonne, s’émerveille, il n’en croit pas ses yeux, il a peur, reste bouche bée. Tous les éléments d’un bon spectacle de cirque sont présents, seuls ont disparu les clichés.

Enfin, quand la situation devient trop absurde, quand l’absence d’histoire se fait trop pesante, le spectacle dévoile un propos brillant d’intelligence et de justesse.

Pour quel public :

Qu’il est difficile de parler d’un tel spectacle sans rien en dévoiler. Le Vide / Essai de cirque se résume à un homme montant et descendant sur des cordes. Mais il parvient à être un spectacle vertigineux et iconoclaste, une performance physique et narrative.

Continuer à visiter Pourquelpublic.com
OU
Retourner sur Autourdemontparnasse.fr

Le Vide / Essai sur le cirque

De et avec Fragan Gehlker et Alexis Auffray
Dramaturgie Maroussia Diaz Verbeke

Du 23 septembre au 11 octobre au Monfort Théâtre
Les mardis, mercredis, vendredis et samedis, à 20h30.
Durée 1h / Tout public dès 8 ans
Soirée exceptionnelle dans le cadre de Nuit Blanche le 4 octobre

Des représentations près de chez vous ? Surveillez sur BilletReduc.

Saison 2015-2016

Du 02/05/2016 au 21/05/2016 au Théâtre Monfort, à Paris

Partagez cet article :

 

☰ Article précédent : | Article suivant :

1 comment to “Le Vide / Essai sur le cirque, le plaisir des hauteurs”

  1. […] Si rien ne se passe, cliquez ici. […]

Leave a Reply