Lapidée, l’espoir jusqu’au dernier souffle

30 janvier 2015, , , , , , ,

lapidee-2_pierre-francois

Photo : Pierre François.

La pièce Lapidée a dû être reportée. En ces temps troublés, la préfecture de police a conseillé à l’équipe du spectacle et au Ciné 13 de ne pas communiquer sur le spectacle. À contre cœur, la décision fut prise début janvier de ne donner que trois représentations, l’occasion pour nous de découvrir ce spectacle prévu pour le festival d’Avignon 2015 et qui devrait être de retour à Paris la saison prochaine.

  • L’histoire : Aneke est Hollandaise. Mariée à un Yéménite et mère de ses deux enfants, elle le suit dans son pays natal. Mais lorsque sous la pression de sa famille il décide de prendre une seconde épouse, Aneke ne l’accepte pas. Cette réaction est trop vive pour le milieu dans lequel elle se trouve, piégée par la machine juridique d’une société dans laquelle les femmes n’ont aucun pouvoir, elle encoure le pire.

Lapidée est un huis clos, la pièce se déroule dans une cave. Aneke, prisonnière, reçoit des visites de son mari et de sa belle-sœur. La porte de sortie n’est pas matérialisée sur le plateau, car la liberté est loin, trop loin. Un filet de lumière, des voix enregistrées, l’extérieur n’est plus qu’un vague souvenir.

Un final à couper le souffle

Photo : Pierre François.

Photo : Pierre François.

La relation entre Aneke et sa belle-sœur est une des grandes forces de ce spectacle. Cette belle-sœur notamment, incarnée avec justesse par Nathalie Pfeiffer, est d’une complexité passionnante, désabusée mais jamais résignée.

Ce spectacle interroge le poids des traditions. Réduites à l’état d’objet, les femmes subissent une pression sociale par tous les villageois, hommes comme femmes. Bien plus que le mari, c’est tout un environnement qui participe à cette injustice. Lapidée est un spectacle bouleversant, dont le final est particulièrement impressionnant, tant dans l’écriture que dans l’interprétation.

Pour quel public :

Lapidée est une histoire, elle est donnée de manière brute et limpide. Son thème et la manière dont il est traité le réserve à un public suffisamment mature pour encaisser un message difficile, complexe et à la cruelle réalité.

S.G.

Lapidée

De Jean Chollet-Naguel
Mise en scène Jean Chollet-Naguel
Avec Nathalie Pfeiffer, Pauline Klaus, Karim Bouziouane

Saison 2015-2016

Jusqu’au 10 avril 2016 à la Comédie Bastille

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply