La médiation : le rire qui met d’accord

18 janvier 2016, , , , , , , , , , ,

la-mediationLa médiation est une percée dans le comique du quotidien, celui qui pose ses valise dans nos perfidies et nos colères. Un cadre a priori convenu pour une pièce inventive et surprenante.

  • L’histoire : un couple séparé décide de faire appel à une équipe de médiatrices afin de régler la question de la garde de leur enfant. Des sessions de médiation aux conséquences qui dépasseront les attentes.
  • Sur scène : Quatre comédiens, trois femmes et un homme, se répartissent la petite salle, chacun dans son camp, avec au centre une petite chaise d’enfant en juge de paix. Derrière eux, un panneau sur lequel les médiatrices écriront les mots clefs de la séparation.

Du rire

Le spectacle commence par la lecture d’extraits de la loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale. Le public est dans l’attente, le ton sera-t-il léger ? Les enjeux réalistes ? Dès les premiers mots de la médiatrice, l’interrogation n’est plus en suspend : La médiation a bien l’intention de s’amuser, de détourner, de caricaturer ce moment lourd de la vie de tant de gens.

lamediation1

Encore faut-il savoir en rire, ce qui ne tarde pas à venir lorsque se mettent en place les très mauvaises idées de la médiatrice en chef. En mettant les pieds dans le plat, elle pousse à la révélation des douleurs et des tensions encore bien présentes dans le couple. Une fois celui-ci parti, d’autres révélations surviennent sur la personnalité du duo de médiatrices et leur relation toute particulière, là aussi, avec justesse et un sens du rythme qui libère le rire.

De l’inattendu

A la fin du premier tiers, tout est en place, les personnages et leur personnalité ne font guère de doutes. C’est alors que la pièce se plait à approfondir, que l’enjeu se décale imperceptiblement, et qu’enfin ce qui importait devienne accessoire, ce qui était support devienne l’essentiel.

lamediation2

Tout l’art de l’écriture de La médiation vient de la richesse cachée de ses personnages. Les comportements s’expliquent par leur histoire personnelle bien plus qu’on ne pourrait le croire, ce qui paraissait cliché est en fait blessure. Cette pièce comique se paye même le luxe d’être finalement sincèrement émouvante.

Pour Quel Public :

A l’image de qu’avait fait Karine Dubernet avec les comédies de filles, dans La médiation, Chloé Lambert prend une situation de théâtre banale, parodiant un instant de vie et les petites perfidies des gens, pour en faire une œuvre astucieuse et émouvante sans jamais oublier l’essentiel qui est d’offrir au public un franc moment de plaisir et de rire.

La médiation

De Chloé Lambert
Mise en scène de Julien Boisselier
Assistant à la mise en scène Morgan Perez
Avec Julien Boisselier, Raphaëline Goupilleau, Chloé Lambert et Ophelia Kolb
Décors Jean Haas
Lumières Emmanuel Jurquet
Costumes Sandrine Bernard
Musique Christophe La Pinta

Saison 2015-2016

Jursqu’au 17 juillet au Théâtre de Poche Montparnasse à Paris.

Suivre les représentations sur BilletReduc.

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply