Ennemies potiches n°1 : hilarante dégringolade au Grand Point Virgule

21 mai 2013, , , , , , ,

Avec sa pièce Ennemies Potiches n°1, le Grand Point Virgule s’attaque à la comédie de filles. Sous la plume de Karine Dubernet, ce genre semble avoir atteint une forme de maturité.

Elles sont trois, Nina l’intellectuelle dépressive, Édith sa petite sœur un peu coincée et Janis la stripteaseuse légère et inconséquente. Cette dernière, par ses actions, va conduire la petite bande à devoir lutter pour survivre. Aux pires difficultés, les pires solutions.

Les rires puis les fous rires

On peut penser que voir une comédie de filles, c’est les avoir toutes vues. Ennemies Potiches n°1 prouve qu’on ne pouvait pas plus se tromper. Le postulat de base est pourtant celui d’un trio classique de personnalités, la renfrognée, la légère et la coincée.

Le public rit. Puis la situation se dégrade un peu, c’est attendu mais toujours drôle. Enfin, la mise en place de l’histoire passée, la folie s’empare du plateau. Les personnages s’étoffent, les rapports de force s’inversent, et dans la salle, les rires laissent place aux fous rires.

Quel public ?

À comédie populaire, public populaire, les jeux de mots s’enchaînent, les situations absurdes s’accumulent. Servi par un texte fluide, intelligent et drôle, Ennemies Potiches n°1 ne tombe pas dans la facilité et élargit sa cible aux habituels réticents du genre.


Si la vidéo ne s’affiche pas, actualisez la page de votre navigateur.

Ennemies Potiches n°1

Pièce de Karine Dubernet mise en scène par Olivier Soliveres.
Avec Ingrid Mareski, Karine Dubernet, Constance Carrelet en alternance avec Justine Rémy.

Grand Point Virgule, 8bis, rue de l’Arrivée, 75015 Paris.

Partagez cet article :

 

☰ Article précédent : | Article suivant :

1 comment to “Ennemies potiches n°1 : hilarante dégringolade au Grand Point Virgule”

  1. […] Lire la suite sur Pourquelpublic.com […]

Leave a Reply