Cabaret Picasso : parenthèse de douceur dans le Bateau-Lavoir

7 juin 2016, , , , , ,

AFF-PICASSODans le sous-sol du Théâtre de Poche Montparnasse, Jean-Jacques Beineix et une troupe de musiciens et chanteurs ouvrent la porte de l’univers de Picasso, l’art, ses amours, ses amis.

  • Histoire : La vie de Picasso au tout début du XXe siècle, contée et chantée, est soulignée par des textes de Max Jacob, André Salmon et Guillaume Apollinaire, l’art comme point commun de cette bande de copains.
  • Sur scène :  Un pianiste et un accordéoniste accompagnent deux comédiennes chanteuses dans des chansons aux forts accents du passé. Leur interventions sont entrecoupées de poèmes des trois amis de Picasso, lus par Jean-Jacques Beineix.

Les « trois mousquetaires » de ce D’Artagnan de Picasso

Dans la bande, tandis que Picasso peint, les autres écrivent l’art. Cet art qui nourrit l’âme, les trois hommes le font exister dans leurs textes, leurs descriptions à la douce beauté « imitent l’illimité » des arts qu’ils décomposent. Tous ces textes s’acharnent avec succès, dans la voix d’un Jean-Jacques Beineix aux airs de vieux sage, à faire ressentir par les mots les émotions ressenties face à un beau tableau ou une pirouette au cirque.

Deux chanteuses complémentaires

L’une est pétillante, provocante et cinglante avec sa gouaille de titi parisienne, l’autre est à fleur de peau mais avec dans la voix une force, une insubmersible tendresse. Décrire les chansons de ce spectacle consiste seulement à additionner ces précédents adjectifs. Les compositions originales de Reinhardt Wagner (et les textes des chansons de Frank Thomas), nous plongent dans un Paris de 1900, juste ce qu’il faut dépoussiéré par une pointe de modernité dans les rythmes et les arrangements.

Cet hommage à Picasso est une ode à l’art et à son harmonie. Loin des cabarets extravagants, cette plongée d’un peu plus d’une heure est une parenthèse de douceur, un petit bonheur, un instant de plénitude que l’on peut prendre avec un verre (à 5€ la consommation).

Pour Quel Public :

Délicat et enchanteur, ce spectacle satisfait l’envie d’un moment de sérénité en compagnie de grands poètes dans le Paris de la Closerie des Lilas, de la rue Laffitte, de Georges Braque, de Cézanne et du Douanier Rousseau. Un Paris idéalisé, où l’art semblait à portée de tous.

Cabaret Picasso : Le Bateau-Lavoir

De Reinhardt Wagner, avec des poésies de André Salmon, Max Jacob et Guillaume Apollinaire
Mise en scène Manon Elezaar
Compositions des chansons Reinhardt Wagner
Textes des chansons Frank Thomas
Avec Jean-Jacques Beineix
Chanteuses Héloïse Wagner et Emmanuelle Goizé
Accordéon Rodrigue Fernandes et Jean-Claude Laudat (en alternance)
Piano Reinhardt Wagner

Jusqu’au 14 juillet 2016 au Théâtre de Poche Montparnasse.

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply